Vers une HAUTE PERFORMANCE DURABLE : Construire et faire Converger l’Engagement de Tous

Les expériences de terrain, y compris de nombreux séjours au Japon, m’ont convaincu que, pour être durable, une performance de haut niveau doit s’appuyer sur quatre piliers : satisfaction client, juste nécessaire, amélioration continue, et aussi engagement pro-actif de tous. Cet engagement, trop souvent négligé et le plus difficile à mettre en œuvre, est pourtant essentiel afin d’atteindre une haute performance et de la maintenir.

Rechercher l’engagement pro-actif de tous

Cet engagement se traduit en une coopération qui concerne tous les échelons managériaux et toutes les fonctions puis, de façon très opérationnelle, il alimente un flux “d’initiatives convergentes”. Ces multiples prises d’initiatives, grandes et petites, nourrissent l’amélioration continue et contribuent concrètement à la réalisation d’une commune ambition de performance. De telles “initiatives convergentes” sont à la fois un puissant levier de progrès et un indicateur extrêmement pertinent de l’engagement pro-actif.

Souscrire à une transformation culturelle et managériale

A côté de multiples actions techniques indispensables, une haute performance durable exige donc une transformation culturelle : faire de chaque membre du personnel, dans chaque département, le porteur actif d’une ambition commune. La performance s’inscrit alors dans le processus d’une évolution, souvent même d’une révolution, managériale.

La grande majorité des dirigeants comprend bien le besoin d’avoir, à tous les niveaux, des collaborateurs plus engagés et plus autonomes. Dans le même temps, dans nombre d’entreprises, le déploiement d’une politique “Lean” se limite à la mise en œuvre d’une batterie de méthodes et d’outils qui devraient, comme par magie, développer la coopération. Pourtant confiance et coopération ne se décrètent pas. Seule une réflexion managériale profonde pourra nourrir une transformation durable, bien au-delà des quelques progrès rapides mais fragiles que permettent les outils.

Construire des résultats rapides dans un progrès sans fin

Il est pourtant possible d’envisager des démarches assurant des résultats rapides et robustes, qui s’inscriront dans un mouvement de progrès sans fin. Aux outils d’amélioration, il importe d’associer l’accompagnement des managers dans une compréhension intellectuelle et émotionnelle de la situation managériale, et souvent même dans une découverte des leviers profonds des modes de fonctionnements quotidiens. Ce double travail requiert d’associer conseil et coaching. Une simple formation, présentant les méthodes et outils ainsi que les résultats attendus, peut suffire à une application superficielle, qui suit la procédure au minimum, mais c’est la réflexion sur les conséquences que les méthodes et outils auront sur les personnes et sur le sens de leur travail qui éclaire leur mise en œuvre intelligente ; alors pourra s’effectuer une adaptation à chaque situation particulière. 

Accompagner la transformation : expertise technique et compétence de coach

La prise en compte des facteurs humains d’engagement sincère assure d’abord la pleine efficacité des méthodes et outils transmis. La réflexion managériale sous-jacente permet de construire une relation interpersonnelle forte, et d’établir la confiance nécessaire pour envisager et accompagner les transformations managériales plus profondes.

Ce besoin d’accompagnement apparaît progressivement. De la prise de conscience des limites d’une démarche purement technique, émerge, par étapes, selon le contexte et la capacité du management à remettre en cause ses pratiques, la problématique fondamentale de toute organisation : sa capacité à susciter la coopération et les initiatives convergentes. Il est alors possible de s’interroger ensemble sur les changements à promouvoir.

Ainsi expertise technique et compétence de coach alimentent une dynamique vertueuse qui permet de guider le manager et ses équipes vers des modes de fonctionnement qui garantissent une amélioration constante ; vers une haute performance durable !

* * * * *

Un document complet analyse en détails la démarche de construction de l’autonomie et de la coopération par les leviers majeurs que sont, d’une part la confiance au sein des équipes et, d’autre part, le sens donné au projet commun de haute performance.

La réflexion s’appuie sur un outil simple et pourtant essentiel : le triangle “Puissance-Permission-Protection”.  La “Puissance”, c’est à dire la capacité d’action autonome et d’initiatives convergentes, nécessite une “Permission”, constituée du champ de confiance créé par le management, et une “Protection”, formée par le sens, la vision et les valeurs qui sont partagés.

Cette analyse est complétée par quelques applications en entreprise qui illustrent concrètement la mise en œuvre que nous pouvons en faire pour construire une haute performance durable.

 

 

 

* * * * *